Françoise Combes

Professeure au Collège de France, titulaire de la chaire Galaxies et Cosmologie, Françoise Combes a été Astronome à l’Observatoire de Paris jusqu’en 2014. Elle est membre de l’Académie des Sciences, déléguée de la section Sciences de l’Univers. Elle a été présidente de la Société française d’astronomie et d’astrophysique et présidente du Cofusi (Comité français des unions scientifiques internationales). Elle est depuis 2003 éditrice de la revue européenne Astronomy & Astrophysics.

Ses activités de recherche sont consacrées à la formation et l’évolution des galaxies, dans un contexte cosmologique. Elle s’est illustrée dans la dynamique des galaxies, la formation des barres, des spirales et des bulbes, les interactions entre galaxies, et avec leur environnement. Elle a travaillé sur plusieurs modèles différents de matière noire, de même sur une des alternatives qu’est la gravité modifiée. Elle a aussi développé un modèle pour rendre compte de la matière noire baryonique encore inconnue, sous forme de gaz moléculaire froid. Par l’observation dans le domaine millimétrique, elle a découvert de nombreuses molécules dans le milieu interstellaire, et fait des recherches notamment de la glycine, de l’oxygène moléculaire ou de l’eau dans les galaxies très lointaines, remontant près du Big-Bang. Elle a découvert, avec Tommy Wiklind, les premiers systèmes d’absorptions moléculaires dans l’Univers lointain, permettant de déterminer la température du fond cosmologique, ainsi que la variation des constantes de la physique avec l’âge de l’Univers.

Auteur de plusieurs livres, comme Mystères de la formation des galaxies (2008), Galaxies et Cosmologie (2009), La Voie lactée (2013), La matière noire, clé de l’Univers (2015), le Big Bang (2019), Françoise Combes est auteur de plus de 1000 publications dans des journaux astrophysiques. Elle a reçu la médaille d’argent du CNRS en 2001, est Officier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite. Elle est lauréate du Prix Tycho Brahe de l’EAS, European Astronomical Society, du Petrie Prize de la Canadian Astronomical Society, du Prix Gothenburg Lise Meitner. Elle est « Honorary Fellow » de la Royal Astronomical Society depuis 2013 et membre du Bureau des Longitudes depuis 2016.